418-832-9992 poste 353 albatroslevis@hotmail.com

Les rencontres de partage et de codéveloppement

Vous avez suivi la formation de trente-neuf heures vous permettant de devenir accompagnateur Albatros. Cette participation démontre votre intérêt pour l’accompagnement. D’ailleurs, peut-être faites-vous déjà partie de ceux qui accompagnent une personne dans son cheminement vers sa fin de vie.

Vous avez le goût, le besoin de partager, de dire, raconter, expliquer votre expérience d’accompagnement à d’autres qui vivent la même passion. Souvent, ceux qui nous entourent n’ont pas nécessairement le même intérêt que vous pour ce genre d’activité.

Le groupe de partage vous permet d’établir une complicité avec d’autres personnes qui possèdent ce même intérêt, cette passion,  ce respect et l’amour de l’accompagnement.  Ce partage vous permet aussi d’entendre d’autres expériences qui vous apporteront une perspective nouvelle sur l’accompagnement.

Vous avez aussi probablement le goût de coopérer et de collaborer avec d’autres pour parfaire vos connaissances et contribuer aux leurs. Le codéveloppement vous permettra d’explorer plus à fond certains thèmes, par exemple; le sentiment d’impuissance, les peurs, les perspectives relatives au processus de la fin de vie et du deuil, etc. Vous avez lu un livre sur le sujet, vous avez vu une émission qui vous semble intéressante à partager, le groupe est là pour cela.

À chaque rencontre qui a lieu approximativement à intervalle de six semaines, un thème est choisi, pour la prochaine rencontre. Entre les rencontres, vous recevrez une invitation, souvent accompagnée d’un texte préparatoire sur le sujet qui sera abordé.

N’hésitez pas à apporter tous textes, livres, vidéos, qui pourraient permettre d’enrichir la réflexion.

Chaque rencontre dure deux heures, la première permet de se raconter, de parler de ses bons comme de ses moins bons coups. La deuxième sert à approfondir le thème choisi.

Voilà en quelques mots ce qu’Albatros Lévis offre à ses membres accompagnateurs pour les soutenir dans leur bénévolat et pour parfaire leurs connaissances et leurs habiletés dans l’accompagnement des personnes en soins palliatifs et de fin de vie.